Ne jetez plus vos vieux vêtements et accessoires, donnez leur une seconde vie. Il suffit de les déposer dans l’un des conteneurs de la collecte éphémère de textiles organisée en partenariat avec La Métro, jusqu’au 12 juillet 2020.

Quel est le point commun entre des vieilles chaussures, un sac troué et des vêtements que vous ne portez plus ? Ils peuvent encore servir à d’autres personnes et les matières issues de leurs déchets peuvent être recyclées. C’est le principe de l’économie circulaire*. Les possibilités de recyclage sont multiples ; ce qui ne sert plus peut être donné, réutilisé en l’état ou sous une autre forme.

Jusqu’au 12 juillet 2020, la ville participe à la collecte de textiles organisée par La Métro. Elle met ainsi à disposition sept bennes de tri, dont deux sur le domaine universitaire, où vous pouvez déposer vêtements, linges de maison, chaussures, sacs et peluches, quel que soit leur état.

 

Où ?

  • 5 avenue Romain Rolland (à proximité de la maison de quartier Romain Rolland)
  • à l’angle des rues Georges Sand et Chopin, (à proximité de la maison de quartier Paul Bert)
  • 163 avenue Ambroise Croizat (à proximité de la maison de quartier Fernand Texier)
  • 16 rue Pierre Brossolette (à proximité de la maison de quartier Gabriel Péri)
  • 67 avenue Potié, (à proximité de l’arrêt de tram Etienne Grappe)
  • Résidence Condillac, 1220 rue des Résidences (sur le domaine universitaire)
  • Résidence Ouest, 107 rue des Taillées (sur le domaine universitaire)

Malgré le ramassage très fréquent des contenus des bennes, ces dernières sont souvent pleines. Si c’est le cas lors de votre passage, merci de revenir ultérieurement.

 

Et après ?

Une fois la collecte terminée, les textiles seront triés. Selon l’état, près de 58,6 % des dons seront redistribués ou revendus en boutique de seconde main, en France ou à l’étranger. 32,6 % seront découpés en chiffons pour l’industrie, défibrés pour fabriquer de nouveaux textiles, effilochés et réduits en fibres pour devenir du rembourrage de coussin ou encore de l’isolant pour bâtiments, ou encore broyés pour intégrer de nombreux produits… Les 8,8 % restant seront quant à eux transformés en combustibles. Car rien ne se perd, tout est valorisé.

En 2019, à Saint-Martin-d’Hères, les deux opérations (printemps et automne) ont permis de collecter plus de dix tonnes de textiles. Les compteurs risquent d’afficher un record pour cette édition printanière 2020, après deux mois de confinement. L’opération sera reconduite à l’automne 2020.

* Ministère de la transition écologique et solidaire : « L’économie circulaire désigne un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources (matières premières, eau, énergie) ainsi que la production des déchets. »

 

Pour plus d’infos

Tél. 0 800 50 00 27 : appel et service gratuits à partir d’un poste fixe, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 17 h.

https://www.grenoblealpesmetropole.fr/678-collecte-du-textile.htm