Nouveau projet de cinéma dans le pôle de vie Neyrpic

Ce mardi 13 septembre, le maire David Queiros a ouvert la première conférence de presse  sur le développement de l’offre cinématographique en faveur d’un équilibre territorial, en présence du président de la métropole Grenoble-Alpes Christophe Ferrari et du maire de Fontaine Franck Longo.

Les trois élus ont annoncé, ensemble, le développement d’une offre cinématographique, complémentaire du paysage culturel existant, et s’inscrivant dans le cadre du renforcement des polarités métropolitaines.

Forts de ces enjeux, deux projets de cinéma sont proposés : à court terme sur la polarité Nord-Est dans le secteur Neyrpic et à l’entrée du domaine universitaire ; à moyen terme sur la polarité Ouest dans le secteur Portes du Vercors avec un projet de l’ordre de 1 000 à 1 100 sièges.
A Saint-Martin-d’Hères plus précisément, Apsys et l’opérateur Mégarama déposeront fin septembre un projet de 9 salles comportant 1 500 sièges. L’offre de films « grand public » sera complémentaire de l’offre art et essai du cinéma municipal Mon ciné.

Les projets développés dans les communes de Saint-Martin-d’Hères et Fontaine affirment la vision d’une culture forte et vivante, qui se développe par la complémentarité des acteurs. C’est le pari revendiqué du cinéma comme un lieu de rencontre, de partage et de destination, face aux plateformes dématérialisées. Devant les défis et les risques d’une société du tout numérique, les équipements culturels des territoires ne se concurrencent pas ; ils se complètent.