Quelle mobilité pour demain ?

Quelles pratiques individuelles de déplacement ont les habitants de la métropole grenobloise ? Quatre laboratoires de recherche du CNRS*, de l’Inserm et de l’UGA, en partenariat avec Grenoble-Alpes Métropole et l’Ademe, lancent un appel à participation pour mieux comprendre ce qui influence les habitants dans le choix de leur mode de déplacement. Le but étant de suivre, via des capteurs confiés aux volontaires, leurs trajets, le nombre de déplacements et le niveau de pollution, à raison d’une semaine tous les trois mois dès ce printemps et jusqu’à l’automne.

Pour être volontaire, il suffit d’être majeur, d’utiliser sa voiture au moins quatre jours par semaine, de se déplacer dans la région grenobloise et d’envisager d’autres modes de transports. En changeant vos habitudes, la pollution atmosphérique diminuerait. Un véritable enjeu environnemental et de santé publique auquel vous pouvez prendre part dès maintenant !

Pour participer : http://bit.ly/InterMob

Plus d’infos : intermob@univ-grenoble-alpes.fr

*CNRS, Centre national de la recherche scientifique ; Inserm, Institut national de la santé et de la recherche médicale ; UGA, Université Grenoble Alpes ; Ademe, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.