Non à la violence faite aux femmes

Dans le cadre du renouvellement de la convention avec l’association Solidarité Femmes Miléna, la Ville a réaffirmé son implication dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Trois ans après la première signature de la convention avec l’association Solidarité Femmes Miléna, la Ville réitère la mise à disposition d’un logement d’urgence pour protéger la vie d’une ou de plusieurs femmes et leur famille. Le maire David Queiros a tenu à rappeler un chiffre : « En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. Cela ne peut que susciter la consternation et nous interpeller afin que l’on s’implique collectivement. »

Solidarité Femmes Miléna, un acteur associatif incontournable dans la lutte contre les violences

En 2021, 113 féminicides ont été perpétrés en France, 1000 000 appels ont été passés au 39 19 (le numéro national d’aide aux femmes victimes de violence) et 6 000 autres en direction de l’association locale Miléna. Des chiffres rappelés par Alice Santin-Janin, directrice de Solidarité Femmes Miléna et du service intégré d’accueil et d’orientation, avant d’ajouter : « C’est pour cela que l’engagement de l’État est indispensable, et celui des communes s’avère nécessaire. » Pour agir très rapidement auprès des femmes et leurs enfants victimes de violences.

La force d’un réseau

Pour Mitra Rezaï, conseillère municipale déléguée à l’Égalite femme – homme, il est essentiel que les services municipaux continuent de se mobiliser. En plus des formations dont bénéficient certains agents municipaux, un groupe de travail transversal (unissant les services hygiène/santé, jeunesse, police municipale, AGUSP, CCAS, prévention…) a été mis en place. L’objectif étant de “faciliter” le parcours des victimes et de ne pas les laisser seules une fois les démarches engagées.

C’est ce qui fait la force de ce partenariat selon la déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité, Isabelle Jahier-Deton. « C’est cet accompagnement qui est important et qui ne peut se faire que dans le cadre d’un réseau comme celui-là. » Car il ne s’agit pas seulement d’extraire les victimes d’un environnement violent mais aussi de les accompagner, du dépôt de plainte à la reconstruction d’une vie sans violence.

.

.

Contre la violence faite aux femmes
Actions menées par la Ville

  • Mise à disposition d’un hébergement d’urgence
  • Formation de sensibilisation d’agents municipaux en lien avec le public
    Colloque, exposition, spectacle
  • Mise en place en 2022 d’un groupe de travail avec plusieurs services municipaux

Solidarités Femmes Miléna

  • Espace d’accueil, d’accompagnement et d’hébergement pour les femmes victimes de violence et leurs enfants
  • Tél. 04 76 40 50 10
    Tél. 39 19 (numéro national, gratuit depuis un poste fixe)
    Du lundi au samedi de 8 h à 22 hcontact@sfm.fondation-boissel.fr