Le maire de Saint-Martin-d’Hères, David Queiros fait le point sur la situation après les annonces gouvernementales

Mercredi 28 octobre, le président de la République annonçait un nouveau confinement du pays

Le lendemain, en lien avec le Plan Communal de Crise activé dès mars 2020, j’organisais une cellule de crise afin de coordonner les actions à mettre en place afin de répondre aux besoins des habitants,et en particulier à destination des plus fragiles.

Dans cette période où la protection de la population doit être prioritaire, l’équipe municipale sera mobilisée et à vos côtés.

Nous serons aux côtés des plus jeunes et de leurs familles

Nous répondons aux demandes gouvernementales, en matière de maintien des crèches, des services périscolaires, de pratiques sportives et culturelles dans nos écoles.
Les besoins des enfants et les attentes des parents vont plus loin encore.
Pour cette rentrée, nous constatons une augmentation de 5 à 10 % d’inscriptions à la restauration scolaire. C’est bien la démonstration que les parents attendent de la collectivité un soutien fort. Malgré les personnes infectées et les cas contacts qui touchent nos services, nous nous sommes organisés pour délivrer 1 700 repas aux enfants, contre 1 200 habituellement.

De même, alors que le gouvernement annonce la nécessité de masques pour les enfants dès 6 ans, nous mesurons que cela représente un coût supplémentaire pour les familles. Aussi, nous avons pris la décision de fournir aussi rapidement que possible 4 masques lavables aux élèves scolarisés en élémentaire.

Nous serons là aussi pour les plus fragiles

Nous savions dès le confinement du mois de mars que la situation d’isolement allait provoquer une aggravation des problématiques sociales et un risque de repli sur soi. Aussi, avec le CCAS, nous réactivons la veille téléphonique proposée à 180 personnes. De même, nous remettons en place une gazette hebdomadaire à destination de toutes les personnes âgées inscrites à nos activités. Pour 1 000 familles qui fréquentent les maisons de quartier, une information pratique et ludique qui favorise aussi les liens entre les parents et enfants leur sera adressée.

Nous serons là pour tous les usagers des services publics

Nous maintenons ainsi ouvert l’ensemble des accueils de la collectivité, en mairie ou dans les maisons de quartier, en les adaptant évidemment à la situation exceptionnelle. La fermeture de l’accueil central le samedi matin fait partie de ces adaptations nécessaires, fermeture qui prend aussi en compte la baisse des demandes de cartes d’identité ou de passeports.

Maintenir la continuité du service public, tout en répondant aux besoins spécifiques et accrus que génère cette crise, cela signifie un engagement fort des agents de la collectivité. Si des agents subissent des conséquences de l’épidémie, il sera fait appel aux agents volontaires afin de les remplacer. Je sais pouvoir compter sur chacun, comme vous avez déjà pu compter sur eux ces derniers mois. À nouveau, cette deuxième vague démontre toute la nécessité d’un service public fort, capable de réagir et d’agir pour les habitants.

Maintenons les gestes barrières, pensons à nos proches et préservons ainsi les soignants qui veillent sur nous.