Laissez pousser les fleurs…

Des espèces fleuries arrachées par ici, des plants entiers abîmés par ailleurs… les agents du service espaces verts constatent régulièrement la dégradation des massifs fleuris, pourtant censés agrémenter le cadre de vie des habitants.

« Ne m’arrachez pas, je suis bien ici », « Je fleuris, laissez-moi ici »… Ce sont des messages, affichés sur des panneaux et plantés dans les parcs, que vous avez peut-être aperçu. Des messages pour rappeler aux habitants que près de 8 % des plantes sont dégradées, voire arrachées. Si les agents du service espaces verts les remplaçaient jusqu’à présent, ce ne sera plus le cas. Pour des raisons budgétaires mais aussi techniques, car à partir du mois de juillet les fournisseurs n’assurent plus de production des espèces estivales. Alors, « Regardez, ne cueillez pas ».

2 campagnes de fleurissement

  • printemps / été : 10 500 plantes
  • automne : 11 300 plantes
  • 6 380 bulbes