La restauration du buste de Marianne est achevée

La restauration du buste de Marianne est achevée

Ayant fait l’objet d’une restauration, celui-ci a pu regagner son socle sur la borne royale située place de la Liberté. Les objets inanimés ont une âme, le buste de Marianne donne raison à Lamartine puisque sa réapparition en dit long sur l’histoire et l’origine de cette œuvre.

Une ancienne borne royale

Installée en 1789 sur la place du village par le Premier consul Municipal de Saint-Martin-D’Hères, cette borne royale avait comme inscription “pour la perpétuelle mémoire de la destruction de la féodalité et de toutes servitudes”. Si en 1804, la borne a été enlevée de la place alors que Napoléon 1er  est sacré empereur des Français, soixante douze ans plus tard, celle-ci a été replacée lors de la célébration du centenaire de la Révolution française en 1880. Créé par les sculpteurs Paul Lecreux, dit Jacques France et Charles Gauthier, c’est sur ce socle que l’actuel buste de Marianne repose.

Le temps ayant fait son œuvre, cette sculpture méritait une restauration complète et un traitement approfondi. Elle a été confiée à un restaurateur d’objets d’art et de sculptures par la ville alors que le chantier d’embellissement de la place était toujours en cours. Au-delà de l’agencement même du socle soutenant le buste, c’est l’ensemble de Marianne qui a été restauré. Elle est ornée de fleurs qui ont été entièrement redessinées. Cette restauration complète s’est accompagnée d’une réparation des fissures et des manques, et d’une métallisation, avec peinture et dorure.

Une conservation du patrimoine artistique et culturel

Si cette pièce inédite fait aujourd’hui partie du patrimoine local, sa restauration permettra de le conserver et d’authentifier les valeurs civiques que Marianne représente lors des Journées européennes du Patrimoine et du Matrimoine 2020, avec pour thème L’Éducation : apprendre pour la vie !

L’inauguration du buste de Marianne au Village

Associée à la République française, et identifiable grâce à son bonnet phrygien, la sculpture de Marianne sera à (re)découvrir lors de son inauguration le 8 septembre en présence du maire, David Queiros et de Claudine Kahane, adjointe aux affaires culturelles.



Infos pratiques

Le programme complet des Journées européennes du Patrimoine & du Matrimoine est détaillé sur le portail culturel de la ville de Saint-Martin-D’Hères : culture.saintmartindheres.fr