ÉCLAIRAGE PUBLIC : EXTINCTION NOCTURNE DE L’ÉCLAIRAGE PUBLIC AU MURIER

À compter de la mi-septembre, la ville de Saint-Martin-d’Hères expérimente l’extinction nocturne de l’éclairage public au Murier.

Tout le secteur du Murier est concerné par l’extinction nocturne de l’éclairage public. Dès la mi-septembre, les hameaux des Bernard, du Murier, des Collodes, du bigot… verront leurs lumières éteintes de 23 h à 6 h, et ce pendant un an. L’objectif ? Trouver un taux d’éclairement juste, pour les usagers comme pour la planète.

Un premier test concluant autour de la rue Martin Luther King (Zac Centre) avait été effectué au printemps 2022. Une première validée, étendue et pérennisée puisque désormais un mât (poteau d’éclairage public) sur deux est éteint.

Lumière artificielle : vers un usage raisonné

Aujourd’hui, on est à l’opposé du mode d’éclairage public des décennies précédentes. Les collectivités privilégient un éclairage doux et ciblé à un éclairage agressif et bilatéral (de chaque côté de la rue). L’intensité de chaque lumière est adaptée au mode de circulation (zone piétonne, voie vélo, chemin) et au trafic (voirie…).

L’objectif principal de ce test de diminution de l’éclairage public est d’aller vers un usage raisonné de la lumière extérieure. Car en plus de nous priver de l’observation d’un ciel étoilé, l’excès d’éclairage artificiel est aussi une source de perturbations de sommeil pour l’homme, de la biodiversité (des cycles de reproduction, des migrations…) et de gaspillage énergétique considérable.

Les effets positifs sont non négligeables : protection de la faune et de la flore, réduction de la pollution lumineuse, protection de la santé humaine, économie d’énergie, diminution du gaz à effet de serre, économie financière pour la commune…

De plus, les éclairages seraient en accord avec les besoins réels et les objectifs de la convention métropolitaine signée en décembre 2021. Le plan climat air énergie 2020-2026 encourage cette sobriété énergétique auprès de toutes les communes engagées, dont Saint-Martin-d’Hères.

Plan climat air énergie métropolitain : des actions concrètes

La Ville s’inscrit pleinement dans le climat air énergie métropolitain 2020-2026. En signant sa charte d’engagement avec 17 autres communes de l’agglomération*, elle réaffirme sa volonté de contribuer à la mobilisation collective en faveur du climat. Une mobilisation qui dure depuis 2005, lors de son engagement aux côtés de Grenoble-Alpes Métropole, première agglomération de France à élaborer et mettre en œuvre un Plan climat. Ce dernier prône la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la baisse des consommations énergétiques.

C’est pourquoi, très vite, Saint-Martin-d’Hères a favorisé l’installation progressive de systèmes d’éclairage en LED, plus performants et moins énergivores que les lampes traditionnelles au mercure ou au sodium. Il est maintenant prouvé qu’ils permettent de réaliser jusqu’à 70 % d’économies sur la facture globale d’électricité d’une commune. D’autres actions sont organisées tout au long de l’année (évènements de sensibilisation, rénovation énergétique des bâtiments publics, aide pour les bâtiments privés…). Mais l’extinction nocturne de l’éclairage public n’est qu’un premier pas vers un usage raisonné de la lumière artificielle, la protection de la planète et de ses habitants.

* 17 communes, représentant 335 000 habitants, sont signataires : Corenc, Échirolles, Gières, Grenoble, Meylan, Poisat, Le Pont-de-Claix, Saint-Barthélémy-de-Séchilienne, Saint-Martin-d’Hères, Saint-Martin-le-Vinoux, Sassenage, Seyssinet-Pariset, La Tronche, Varces, Vaulnaveys-le-Haut, Venon et Vizille.

.

.

.

.

.

.

.

.

ÉCLAIRAGE PUBLIC
À SAINT-MARTIN-D’HÈRES
  • 4 742 luminaires
  • Dont 1295 LEDS (27%)