Déconfinement : ce qui change ce lundi 3 mai

Quels déplacements sont autorisés ? Faut-il encore une attestation ? Et qu’en est-il de la reprise du sport ? Toutes les réponses à vos questions sur le déconfinement qui débute aujourd’hui.

Ce lundi 3 mai marque le début du déconfinement progressif, prévu en quatre étapes, jusqu’au 30 juin. Zoom sur les quelques levées de restriction.

Autorisation des déplacements inter-régionaux

Plus besoin d’attestation en journée, ni de se déplacer dans un rayon de dix kilomètres. Il est désormais possible de se rendre partout en France, sans motif impérieux et sans attestation.

Réouverture des collèges et lycées

Une semaine après les écoliers, les lycéens retrouvent leur classe en demi-jauge. Ils devront encore composer entre enseignement en présentiel et à distance.
Pour les collégiens, seuls les élèves de 6e et 5e reprennent normalement les cours. Les classes de 4e et 3e des quinze départements les plus touchés par la crise sanitaire fonctionneront en demi-jauge.
Un protocole sanitaire plus strict sera appliqué : dès le premier cas de Covid confirmé, la classe fermera. Des autotests seront également mis à disposition des lycéens à partir du 10 mai.

Reprise du sport scolaire et périscolaire

Le sport, oui mais dans certaines conditions… C’est le retour du sport scolaire et périscolaire en équipements sportifs intérieurs.
De façon générale, les adultes pourront aussi reprendre leurs activités sportives dans un équipement sportif de plein air (stade, piscine découverte, terrain de tennis…) sans limitation de durée. Seule restriction : les regroupements resteront limités à six personnes maximum dans l’espace public.

Certaines mesures anti Covid sont maintenues. C’est le cas du couvre-feu (de 19 h à 6 h), du télétravail et de la fermeture des commerces non-essentiels. Il faudra attendre le 19 mai pour passer à la deuxième étape du déconfinement progressif.