RENDEZ-VOUS DES CINÉMAS D’AFRIQUE : UNE 5e ÉDITION INVITANT À LA DÉCOUVERTE ET À L’ÉCHANGE

Du mercredi 9 mars au mardi 15 mars, Mon Ciné accueille la 5e édition des Rendez-vous des cinémas d’Afrique. Une semaine pour découvrir un cinéma inspiré et inspirant qui manque de visibilité dans les salles françaises.

Peu distribué en France, très peu montré en Afrique en dehors des festivals du continent, le cinéma africain a pourtant ses talents, ses histoires et un vrai regard, souvent proche de la satire sociale et politique. Dans cette édition 2022, l’équipe de Mon Ciné et ses partenaires(1) invitent le public à découvrir seize films contemporains originaires de Somalie, République démocratique du Congo, Algérie, Soudan, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Tunisie, Maroc, Sénégal, Niger, Madagascar. Et même d’un peu plus loin (Haïti).
Cette sélection de longs-métrages issus d’Afrique et de sa diaspora réunit des oeuvres puissantes et engagées qui questionnent les sociétés africaines et occidentales dans une grande liberté de ton et de forme. Embrassant des thématiques universelles (l’amour, la famille, la jeunesse, la religion, le travail, l’émigration, les luttes…), cet autre cinéma donne à voir un peu de la diversité de cet immense continent tout en invitant au débat. Un événement cosmopolite, inspiré et inspirant !

Un visuel inspiré des travaux de lycéens

En 2020/2021, deux classes du lycée Argouges ont planché sur des visuels autour de la thématique africaine. Les élèves de terminale RPIP (Réalisation de Produits Imprimés et Plurimédia) et de MMV (Mode et Métiers du Vêtement) ont travaillé sous le pilotage de leur enseignante Mylène Pellerin. L’illustration finalement choisie pour représenter le festival est celui de Fanny Volpi. Elle a été retravaillée par le service communication de la ville de Saint-Martin-d’Hères avant d’être imprimée sur tous les programmes et affiches.

Rendez-vous des cinémas d’Afrique : des films engagés et de qualité

Sur les seize films proposés cette année, trois sont inédits et deux projetés en avant-première. C’est La femme du fossoyeur, un film somalien de Khadar Ahmed traitant de la difficulté d’accéder aux soins qui ouvrira le festival. Primé de l’Étalon d’or – Fespaco (Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou) et salué lors de la semaine de la critique à Cannes, son réalisateur sera présent pour échanger avec le public le mercredi 9 mars à 19 h 45.
Autre avant-première : L’empire du silence de Thierry Michel (coproduction Belgique/République Démocratique du Congo) récompensé du Prix du Public au Festival Cinémas d’Afrique (Angers). Interdit au moins de 12 ans, ce documentaire reprend le parcours du réalisateur qui, « caméra au poing depuis trente ans, a été témoin des combats, des souffrances mais aussi des espoirs du peuple congolais. Relayant le plaidoyer du Docteur Mukwege, Prix Nobel de la paix, il retrace les enchaînements de cette impitoyable violence qui ravage et ruine le Congo depuis un quart de siècle. » La projection sera suivi d’un débat en présence d’Amnesty International et de l’association Wima le vendredi 11 mars à 20 h.
Une mise en lumière sur la société au maghreb se fera au travers de quatre œuvres : En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui, La voie normale un documentaire d’Erige Sehiri, Une histoire d’amour et de désir de Leyla Bouzid (prix d’interprétation masculine au festival d’Angoulême 2021, Étalon de bronze – Fespaco), Haut et fort de Nabil Ayouch.

Pour une immersion dans les cinémas d’Afrique, rendez-vous à Mon Ciné

Pour l’essentiel, les projections se feront en version originale sous-titrée afin d’assurer une immersion totale dans l’ambiance africaine, sa langue et ses tonalités, ses humeurs et ses couleurs. Seules trois œuvres seront projetées en version française, dont le film d’animation jeune public de Guillaume Lorin Vanille. Des temps de rencontre avec des personnalités du cinéma africain sont également programmés. Des associations et des professeurs (2) enrichiront par ailleurs ces échanges en confrontant leur regard à celui du public.
Salué par les critiques, primé lors de festival de renommée (Cannes, Ouagadougou, Venise, Angers, Angoulême), chaque film de cette sélection est une pépite du cinéma africain. Mon Ciné vous donne rendez-vous avec tous ces cinémas d’Afrique et d’exception.

(1) En partenariat avec Algérie au coeur, Alter-Égaux Isère, Ansera (Association Franco-Burkinabée), Asali, association Raccords, ATI (Association des Tunisiens de l’Isère), Collectif du 17 octobre 1961, Conseil des Nigériens de France (CONIF), Coup de Soleil en Auvergne-Rhône-Alpes, FNAR (Faisons Notre Avenir), Interstices, Survie-Isère.
(2) Intervenants : Lilia Arnould Driss (gynécologue psychiatre) , Aboubakar Lalo (géographe, vice-président du CONIF), Abdesslem Yahyaoui (professeur émérite de psychologie clinique à la faculté de Chambéry Savoie).
Associations : Amnesty International, Ansera, ATI, CONIF, FNAR, Survie-Isère, Wima, Citadanse…

Découvrez l’intégralité du programme des Rendez-vous des cinémas d’Afrique 2022.

Mon Ciné
Billetterie

Tarifs : de 4 € à 7 €
Pensez à la carte d’abonnement valable 2 ans : 6 places pour 28 € (22€ pour les juniors)
Possibilité d’acheter les billets le jour-même pour tous les films de la journée, dans la limite des places disponibles
Possibilité de réserver pour des groupes
Plus d’informations au 04 76 54 64 55 (de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h)