Qu’est-ce que la politique de la ville ?

La politique de la ville désigne la politique mise en place par les pouvoirs publics afin de revaloriser les zones urbaines en difficulté et de réduire les inégalités entre les territoires. Cette politique a été initiée, en France, il y a une trentaine d’années, alors que le “problème des banlieues” émergeait.

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 24 février 2014, dite loi Lamy, a défini le nouveau cadre de mise en œuvre de la politique de la ville. Ce cadre est partenarial et signé à l’échelle des intercommunalités. Il est formalisé sous un document nommé contrat de ville. La loi Lamy précise que les actions qui répondent spécifiquement aux besoins des territoires prioritaires doivent être financées par le droit commun de chacun, les crédits spécifiques ne venant abonder que là où le droit commun ne peut plus aller.

Conseil citoyen

La loi Lamy rend obligatoire la mise en place d’un conseil citoyen dans chacun des quartiers en politique de la ville. Il se compose d’habitants et d’acteurs locaux du quartier et il est associé aux différentes étapes qui animent le contrat de ville.
Informations et document du contrat de ville sur le site de Grenoble-Alpes Métropole : www.lametro.fr

Quels quartiers en politique de la ville à Saint-Martin-d’Hères ?

À Saint-Martin-d’Hères et depuis la réforme de 2014, le seul quartier en politique de la ville (QPV) est le quartier Renaudie / Champberton / La Plaine (inclus Barbusse). Les autres secteurs qui avant 2014 étaient des quartiers prioritaires sont aujourd’hui dits en veille active (ils bénéficient des financements spécifiques des partenaires du contrat de ville sauf ceux de l’État).
Le quartier Renaudie / Champberton / La Plaine est inscrit dans le nouveau programme de renouvellement urbain et pourra ainsi bénéficier de crédits dédiés pour accompagner les projets urbains.

Qu’est-ce que la programmation en politique de la ville ?

Le contrat de ville est signé jusqu’en 2020 par des partenaires qui s’engagent sur le fond mais pas sur les montants financiers attribués aux actions. Ceux-ci sont instruits chaque année de manière collégiale. Les associations et institutions (porteurs de projets) qui souhaitent solliciter des financements politique de la ville afin de mener leur action sur les territoires prioritaires peuvent le faire via le dossier Cerfa lors de la programmation annuelle qui a lieu généralement à l’automne.

Afin d’assurer une cohérence entre les actions et répondre au mieux aux besoins des territoires, il est fortement conseillé de rencontrer avant chaque programmation le chef de projet politique de la ville.

Renseignements : service politique de la ville – 04 76 60 92 22