Service quotidienneté et propreté urbaine

71 avenue Jean Jaurès.
Tél. 04 76 60 72 12.

Pour une ville propre et afin d’éviter la dégradation de notre cadre de vie, un effort citoyen de chacun est aussi indispensable que les interventions des agents. N’hésitez pas à signaler un problème : bris de verre, abri-bus endommagé…

  • Une équipe d’intervention a été mise en place pour y répondre dans la journée, tél. 04 76 60 72 12.

Compétences Métro

  • Standard : 04 76 59 59 59
  • Collecte des déchets ménagers : Numéro vert 0 800 500 027 (gratuit depuis un poste fixe)
  • Maintenance des réseaux d’assainissement eaux pluviales, eaux usées sur le domaine public : 04 76 59 58 17 ou 04 56 58 52 22 de 8h à 12h et de 13h à 17h.
  • Service voirie : 0800 805 807

Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Dans le cadre du plan climat local de l’agglomération grenobloise, la Métro poursuit, à travers toutes ses actions, l’objectif de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. La politique communautaire repose sur la conviction que toute décision relevant de l’économie, de l’habitat, de l’agriculture ou encore des déplacements doit prendre en compte ces objectifs environnementaux.

Collecter et traiter les déchets ménagers

Depuis le 1er janvier 2005, la compétence collecte des ordures ménagères ainsi que la déchetterie relèvent de la Métro. La protection de l’environnement implique le recyclage et la valorisation d’un maximum de déchets ménagers. Pour obtenir des résultats en adéquation avec les objectifs du plan climat local, il est indispensable que chaque habitant (qui produit en moyenne 350 kg de déchets par an) trie correctement ses déchets et que la chaîne de traitement soit performante. L’organisation de la collecte et du traitement à l’échelle de l’agglomération participe à cette optimisation.

Assainir le réseau des eaux usées et collecter les eaux pluviales

La Métro construit, rénove, entretient et exploite les 1 700 km de réseaux et les trois stations d’épuration servant à acheminer les eaux usées. En janvier 2001, la Métro a créé une régie assainissement à autonomie financière dotée d’un budget distinct du budget général de la Métro. Sa ressource principale est constituée par la “redevance assainissement” perçue auprès des usagers raccordés aux stations d’épuration. Le rôle de la régie est de gérer et de préserver les ouvrages d’assainissement afin d’éviter les risques de pollution.